La nouvelle operculeuse G 700 CONDITIONNE des plats cuisinés, des snacks, des légumes et des produits fraîchement coupés de manière efficace et économique

Avec la G 700, MULTIVAC complète sa gamme avec une operculeuse performante pour le conditionnement de plats préparés, de snacks, de légumes et de produits fraîchement coupés de toutes sortes. Grâce à une technologie innovante d’injection de gaz, il est également possible d’emballer sous MAP des produits sensibles, des produits à composants granuleux et des aliments remplis à chaud avec précaution et en toute sécurité. L’operculeuse G 700 offre une très grande flexibilité pour le traitement de différents formats de barquettes ainsi qu’un débit élevé et une économie maximale.

Avec sa nouvelle operculeuse qui sera présentée pour la première fois au salon interpack 2017, MULTIVAC répond à une demande croissante en plats préparés. La croissance continue se manifeste surtout dans le domaine des plats cuisinés, des antipasti, des salades et mélanges de fruits prêts à servir et des petits snacks bons pour la santé - dans tous les catégories de prix.

Processus d’emballage efficace et respectueux envers le produit. 

En fonction des produits à conditionner, l’operculeuse G 700 produit des emballages en barquettes avec ou sans échange d’atmosphère. 

Pour produire des emballages sous atmosphère modifiée, l’operculeuse G 700 effectue un balayage de gaz dans les barquettes. Ceci rend le processus d’emballage plus doux et permet de conditionner les produits sensibles. Les produits avec composants granuleux ou des composants de menu remplis à chaud peuvent ainsi être emballés de manière sûre et fiable. L’operculeuse G 700 atteint alors des taux de jusqu’à 15 cycles par minute. Avec la méthode d’emballage sans échange d’atmosphère, il est possible d’atteindre 18 cycles par minute.

Haute flexibilité en termes de produits et de concepts d’emballage

En plus des barquettes en plastique, l’operculeuse G 700 peut également traiter des barquettes en aluminium ou en carton de différentes formes ainsi que des barquettes à plusieurs compartiments d’une longueur maximale de 110 mm. La G 700 dispose d’un système de transport de barquettes précis et fiable assurant un transport tout en douceur. Le changement des outils s’effectue rapidement et simplement.

Pour le chargement et l’acheminement des barquettes, il est possible d’équiper la G 700 de systèmes de tapis ou de systèmes d’alimentation par chaîne à taquets MULTIVAC dans lesquels ils est possible d’intégrer différents dépileurs.

Pour assurer un confort d’utilisation élevé, une ergonomie optimale et une grande sécurité de processus, la G 700 a été équipée d’une interface utilisateur intuitive.

Applications

La G 700 est conçue pour le conditionnement en barquettes et sous MAP des produits prêts à l’emploi comme les plats préparés, les composants de menus, les snacks, les fruits, les légumes et les salades. Les solutions de conditionnement en barquettes de MULTIVAC répondent aux exigences les plus élevées en termes de durée de conservation, de sécurité de conditionnement et de présentation de produits.  

Atmosphère naturelle

La technique la plus simple consiste à souder les barquettes sans échange d’atmosphère. Ces emballages protègent le produit de tout contact et des contraintes mécaniques, mais n’ont aucun effet sur leur durée de conservation.

Atmosphère modifiée équilibrée (EMAP)

Grâce à des micro-perforations, la perméabilité du film supérieur est adaptée à la respiration du produit. Cela crée une atmosphère équilibrée capable d’allonger la durée de conservation de produits respirants et délicats tels que fruits, légumes, salades et herbes aromatiques.

Atmosphère protectrice

Un conditionnement sous atmosphère protectrice consiste à remplacer l’atmosphère interne d’un emballage par un mélange gazeux adapté au produit en vue de conserver la forme, la couleur et la fraîcheur du produit. Les produits préparés et prêts à consommer comme les salades ou les composants conditionnés à chaud étant sensibles sont mis sous atmosphère protectrice avec le procédé balayage de gaz. 

Pratiques, durables, de qualité et savoureux

Les plats prêts à consommer et les plats préparés, à savoir des aliments proposés à différents stades de traitement, sont très tendance chez les consommateurs. Ces deux types de produits sont certes généralement un peu plus chers mais ils offrent de nombreux avantages : ils se conservent bien, sont faciles à stocker et, surtout, ils se préparent facilement et rapidement. Par manque de main-d’œuvre et pour des contraintes de temps, les cuisiniers professionnels recourent de plus en plus à ce type de produits pratiques.

Selon des estimations prudentes de spécialistes, le nombre de plats préparés utilisés dans la restauration et les cuisines collectives a déjà dépassé les 70 %. Concernant les ménages, environ 40 % des Allemands aiment de temps en temps manger chez eux une pizza surgelée ou un plat préparé, selon de récentes enquêtes de l’institut de sondage Forsa. Manger végétarien reste un thème phare. En effet, près de 12 % de tous les produits préparés commercialisés l’année dernière sont végétariens. En 2011, ces produits ne représentaient que 2 %.

De manière générale, ce sont surtout les jeunes, plus exactement 72 % des personnes sondées par Forsa, ainsi que 63 % des femmes qui accordent de l’importance à une préparation rapide et facile de leurs repas. Aujourd’hui, seuls 39 % des personnes se mettent aux fourneaux chez eux, contre 41 % en 2015. Cette tendance ne cesse de s’intensifier en raison de la mobilité croissante et des conditions de vie en mutation.

Un grand potentiel

La mauvaise image qui était donnée aux plats préparés par le passé est désormais chose révolue. Aujourd’hui, les repas sont modernes, de première qualité, conditionnés de manière attrayante et absolument hygiéniques. L’on prête aux produits bio en particulier un grand potentiel. Ainsi, d’après des enquêtes de la Nürnberger Messe sur la Biofach 2017, près de 84 % des gérants de magasins bio et de petits supermarchés attendent une augmentation de leur chiffre d’affaires en 2017. Le commerce en ligne promet par ailleurs d’afficher une belle progression, car les consommateurs se font de plus en plus livrer chez eux ou au bureau des produits de qualité bio, supérieure ou normale, d’un simple clic de souris, par manque de temps, par confort ou par prédilection pour les achats en ligne. Les spécialistes estiment que, à l’horizon 2030, nous effectuerons la majorité de nos achats depuis notre canapé, notre bureau ou notre smartphone, et que nous nous ferons livrer les aliments par des prestataires de services dans des emballages garantissant un transport sûr et respectueux des ressources. La tendance va dans le sens d’emballages portionnés adaptés aux besoins de chacun – les personnes seules ainsi que les personnes âgées souhaitent ainsi avoir des plats correspondant à leur consommation personnelle.

Des produits sains

Qu’il s’agisse de pâtes, de curry indien, de plats préparés humides ou secs, de viande, de plats végétariens ou purement vegan – les aliments doivent toujours être sains, équilibrés et de première qualité. En renonçant aux arômes artificiels, exhausteurs de goût, conservateurs ou colorants, les entreprises de transformation agroalimentaire s’inscrivent dans l’air du temps. Pour 91 % des Allemands, le goût occupe le devant de la scène. Mais le design des emballages joue aussi un rôle important. En effet, les plats conditionnés de manière attrayante et promettant une durée de conservation plus longue sans perte de qualité sont privilégiés par les consommateurs sur les points de vente.

Les produits réfrigérés ou « Chilled Food » sont également une tendance forte du marché. La part de marché de ces aliments préparés disponibles au rayon frais augmente chaque année de manière significative. Mais les produits dits « High Convenience » gagnent aussi du terrain. Il s’agit ici de compositions qui sont fabriquées fraîchement dans une entreprise de restauration, également de plus en plus de manière industrielle, dans une qualité supérieure et qui ne se distinguent pratiquement pas des plats préparés soi-même. Les différentes parties du plat, à savoir la viande ou le poisson, les garnitures d’accompagnement et les sauces, par exemple, sont portionnées et mises dans des sachets en plastique, chauffées séparément et soigneusement servies dans l’assiette.

Si l’on jette un coup d’œil sur la carte du monde, l’on voit que la Russie, la Chine et l’Inde notamment se dégagent comme étant de forts marchés de croissance pour les produits prêts à servir et les plats préparés. Ainsi, en Russie, de nouveaux sites voient actuellement le jour, sur lesquels de grands holdings agricoles ou des chaînes de vente au détail transforment eux-mêmes leurs produits et les commercialisent parfois même sous leur propre marque.